Faire le point

Publié le par Pachy

Il est difficile d'avouer ses fautes, reconnaître ses erreurs, d'exposer ses regrets.
J' essaie, mais il est un peu tard, de combler mes manques aujourd'hui. Est-ce en vain ?
Je pense que c'est juste difficile. Et bien sûr, si j'avais su .... Si quelqu'un m'avait dit... Ilsme
l'a sûrement dit mais je ne l' ai pas écouté...
 
L' anglais :
Langue vivante, tellement vivante qu'elle reste pour moi souvent  insaisissable.
A qui la faute ? L'éducation nationale ? Certes. Ai-je fait les efforts qu'il fallait sur les bancs de
l'école ? Su^rement pas et aujourd'hui je m'en mors les doigts.
La musique  :
Aujourd'hui et depuis quatre ans je prends des cours de flûte à bec. Pourquoi ? D'abord parce que
l'école a tout fait pour m'en dégouter mais aussi parce, et peut-être par principe, je croyais ne pas
aimer la musique étant jeune. Il faut avouer que dans les années 60 les conservatoires n'étaient
pas aussi accessibles que maintenant.
Je fais partie d'une troupe de théâtre mais ça j'ai toujours aimé sauf que...
 je pensais que ce n'était pas pour moi, que je ne saurai pas faire... Comme je me trompais !
   
et la liste serait longue...Aujourd'hui j'ai envie de tout : de musique,de peinture,de parler plusieurs langues, d'être fort en maths, de chanter, de savoir danser ............
 
Vivez vos envies ! N'accumulez pas de retard mais sachez qu'il n'est jamais trop tard pour
se faire plaisir

Publié dans de moi et des miens

Commenter cet article