Les moments magiques du salon du livre 2011

Publié le par Pachy

 

Samedi 18 mars :


Assis sur un pouf sur le stand de France Télévision j’écoute Olivier Barrot (1 livre 1 jour) parler littérature en s’appuyant sur des archives de l’INA. Devant moi, légèrement décalée, Véronique Ovaldé.

Un homme, pas encore octogénaire s’assoit à côté de moi : c’est Bernard Pivot. Là, je vous promets, j'ai senti au fond de moi la puissante force que dégage cet homme. Et je me suis lancé. J'ai pris mon courage à deux mains et je l’ai salué ; nous avons échangé quelques mots. Lorsqu'il m'a tendu la main j'ai compris que je vivais là  un très grand  moment.

Le même impression lorsque je me suis retrouvé en tête à tête avec Mme Amélie Nothomb. Quelle puissance, quelle accueil, quelle gentillesse, quel respect pour ses lecteurs.

 

Il ya eu d’autres rencontres : David Foenkinos, comme un copain que l’on croise et avec lequel on échange quelques propos, quelques blagues – Mme Katarina Mazetti qui, bloquée,  derrière la barrière la langue utilise son sourire et sa gentillesse pour nous transmettre le plaisir de nous voir - Jean-Pierre Marielle, un monstre du cinéma ; mais je suis profonément désolé : la magie n'y était pas et je suis parti un peu déçu de n'avoir rien ressenti  face à un grand Monsieur du cinéma comme lui.

C’était une belle journée.

Publié dans CUISINE

Commenter cet article