Le magasin général de Loisel et Tripp

Publié le par Pachy


L’histoire de Magasin général se déroule dans un village du Québec rural à partir du début des années 40. Elle gravite autour d’un personnage féminin, Marie, veuve avant l’heure et héritière du principal commerce local (le « Magasin général » qui donne son titre au récit), que l’irruption d’un étranger dans la petite communauté va progressivement réconcilier avec le bonheur ; bonheur d’aimer, bonheur d’être aimé(e), mais pas exactement de la manière que l’on pourrait imaginer…
 
magasin_general.jpg

Ce magasin général est un piège dans lequel il est très agréable de tomber. Ce magasin, c’est le point névralgique d’un petit village du Québec proche de St Simeon.  Il aurait pu tout aussi bien se passer au fin fond de la Creuse. Il ne s’y pas passe apparemment pas grand-chose. Cependant, Il s’y passe énormément de choses simples qui constituent la vie d’un village. Des histoires simples à la Goerges Coullonges ou Christian Signol.

Et des tronches du terroir : le menuisier, le curé, le simplet du village..... et Marie, cette trop jeune veuve qui reprend à bouts de bras ce Magasin général.
Nous voilà arrivés au tome 8. Rien n’a changé depuis le tome 1 et cependant il s’est passé plein de choses simples

 

5 étoiles pour l’ensemble de cette œuvre.- Un vrai coup de coup de coeur

Publié dans CUISINE

Commenter cet article

Veronique 06/12/2009 17:07


Je suis ravie de voir qu'il s'agit d'un "coup de coeur"!
Il ne se passe, certes, pas grand chose, à la première lecture, mais l'histoire sème des petits cailloux qu'on ne quitterait des yeux pour rien au monde.
Au cours des lectures suivantes, j'ai remarqué la récurrence de la présence silencieuse du chat, du canard et du chiot; je me suis prise à repérer sur le plan du village la maison de chacun; j'ai
plus profiter des dessins alors que je m'étais plus attachée aux textes...
Qu'en pense Heureuse? Je crois qu'elle vient d'acquérir les tomes 1 et 2.


Pachy 06/12/2009 22:06


J'aime beaucoup l'idée d'aller plus loin. Plus loin dans les textes, plus loin dans l'Histoir et là, quelle sacrée bonne idée : plus loin dans les détails du village, que, effectivement je serais
bien incapable de mentionner.
En tout cas, c'est vrai les dessins sont très riches.
Je crois que tu as complètement raison, ce magasin général mérite, au moins, une seconde lecture.
J'aime beaucoup les albums de J-Claude Servais qui eux aussi ont des ambiances avec une petite pointe d'érotisme discret.
Je viens d'attaquer 'les voyages de Lena' de Julliard et Christin dont j'avais déjà lu le 1er tome.
Amts
Michel