incidences de Philippe Djan

Publié le par Pachy

 

  9782070443222.jpg

****

2010


Une Fiat 500. Au volant, Marc. A côté de lui, sa plus jolie étudiante. C'est la nuit, ils foncent chez lui finir la soirée en beauté. Au petit matin, son goût prononcé pour les jeunes élèves de son cours d'écriture va soudain lui passer. A cause des routes de montagne ? Du néo-conservatisme ambiant ? Des crises de sa soeur ? Ou plutôt du charme des femmes mariées ? Marc ne saurait dire. Du moins, pour le moment.
  

Déviance est le terme approprié de la vie de Marc. A commencer par cette cohabitation avec sa sœur Marianne que la rumeur apparente à une vie de couple. Mais il y a également son attirance pour les jeunes filles. Mais Lui-même ne laisse pas le jeune sexe faible insensible. Mais un jour arrive dans sa vie Myriam et à partir de ce moment sa vie va marquer un virage à 90°.
Si l'on en croit la définition : une incidence est le résultat d'une répercussion, d'une influence. L'enfance n'y est sûrement pas pour rien.
Djan aurait pu nous embarquer dans le polar facile, rabâché. A aucun moment il ne tombera dans les à-côtés ; n'entrera dans les détails. Il se contentera d'alimenter nos questionnements. On fait comme d'hab : on échafaude des hypothèses, « on sait comment ça va finir ! ».
Imaginons que l'on marche sur une crête sans s'occuper de ce se passe de chaque côté et à aucun moment on imagine que l'on peut tomber.
Mais il ne faut jamais oublier que Djan c'est l'auteur de 37°2 et que, rien que pour cela, on devrait penser qu'il est possible que l'on se trompe.

   

  
+décevant
++moyen
+++ bien ++++ très bien
+++++ excellent + coup de coeur

Publié dans CUISINE

Commenter cet article