Bord cadre de Jean Teulé

Publié le par Pachy

 

teule-bord-cadre.jpg++++ 

 
1999

 

 

Un atelier de peinture fut le théâtre de leur coup de foudre. À quarante et cinquante ans passés, Marc et Léone n'y croyaient plus. Il n'y avait que l'art pour les réunir ainsi, miraculeusement. L'art et leur ami Sainte-Rose, plasticien génial et entremetteur subtil.

Or, Sainte-Rose ne hait rien tant que les belles histoires. Les belles histoires et le peintre Watteau, chantre des amours harmonieuses. Ce qu'il a fait, il peut le défaire. Il "doit" le défaire, pour son œuvre. Insidieusement, le bon maître offre à Marc, romancier de son état, un sujet en or : une histoire d'amour qui commencerait comme la leur. Et qui finirait mal, très mal. Voilà Marc et Léone engagés dans un dangereux jeu de rôles, créateur de désastre. Auteur de leur propre vie, ils ont désormais le choix d'en faire une bluette, ou une tragédie…

 

 

Finalement, j'ai aimé ce livre.

J'ai tout de suite eu l'impression de me trouver dans 'Américan psycho' de Easton Ellis . Milieu d'artistes décalés, sexe, langage grossier, drogue. J'avais juste oublié que j'étais en présence de Jean Teulé. L 'histoire est donc bien construite. Originale. Captivante.

Alors, était-elle nécessaire cette grossièreté ? En tout cas, elle dérange moins le livre refermé. On y baise, on s'y branle... etc. Par contre, pas de sang, de meurtre, de viol, pas de violence physique.

Oui, j'ai aimé ce livre.

 
  
+décevant
++moyen
+++ bien ++++ très bien
+++++ excellent + coup de coeur

Publié dans CUISINE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article