Littoral de Wajdi Mouawad

Publié le par Pachy

 

+++++

En apprenant la mort de son père inconnu, l'orphelin Wilfrid décide de lui offrir une sépulture dans son pays natal. Mais ce coin du monde est dévasté par les horreurs de la guerre, ses cimetières sont pleins, et les proches de cet homme rejettent sa dépouille, A travers les rencontres douloureuses qu'il fera à cette occasion, Wilfrid entreprend de retrouver le fondement même de son existence et de son identité.


Excellente critique par Marie-Colombe Afota

Littoral....Que dit le dictionnaire ? Zone de contact entre la mer et la terre. Réunion des contraires. Rencontre des élèments.Quel autre titre le célèbre écrivain et metteur en scène libanais aurait pu donner à sa pièce ? Dans le fond et la forme, le 'Littoral' de Wajdi Mouawad, est cet espace magique où les vivants et les morts errent à l'unisson, où le conte enchanté a des allures d'essai philosophique, où l'humour se fait tour à tour récréatif, cocasse, noir et désespéré. L'écriture est surprenante car imprévisible, tantôt simple et directe, même vulgaire, tantôt poètique et fine. Il est rare d'apprécier la lecture d'une pièce de théâtre - après tout, elles sont écrites pour être jouées. Pourtant, 'Littoral' se lit avec plaisir tant le texte est riche en références et sous-entendus. On est d'ailleurs jamais très sûr d'avoir tout compris aux nombreuses métaphores de l'auteur.
La pièce évoque les peurs que nous ressentons à la mort de nos parents - biologiques ou non. Cette perte fait jaillir en nous une série de questions qui met en cause notre identité et notre indépendance. Il semble alors que le dueil - symbolisé ici par les démarches de Wilfried pour pouvoir enterrer son père dans son village natal - consiste aussi à poser un autre regard sur la mort. Et donc sur la vie. Car pour Wajdi Mouawad "Nous rêvons notre vie, et nous vivons nos rêves".

 

Wajdi Mouawad est un homme de théâtre à la fois metteur en scène, comédien et auteur né en 1968 à Beyrouth au Liban.  A l’âge de huit ans, il quitte son pays natal avec sa famille qui émigre d'abord en France puis au Québec.
  
Trilogie annoncée qui contient 4 pièces à ce jour : 'Littoral", "Icendies," "Forêts","Ciels". Littoral se situe exactement à l'opposé du théâtre de boulevard. Pas d'humour, pas d'amants dans les placards juste un pays du bout de rien au bord de la mer et Wilfrid qui veut enterrer son père dans son pays natal et qui enterrera son enfance, sa peine, sa peur de la mort.
Wajdi Mouawad est un excellent auteur. Après la lecture de ce premier volet de sa quadrilogie j'en suis convaincu. Je vais donc de ce pas attaquer "Incendies".
Editée aux éditions Actes sud-papiers, édition de qualité qui n'a qu'un seul défaut : le prix.
  

 
 
+décevant
++moyen
+++ bien ++++ très bien
+++++ excellent + coup de coeur

Publié dans THEATRE - SPECTACLE...

Commenter cet article