Le fils de l'homme invisible de François Berléand

Publié le par Pachy

+++

"De toute façon, toi, tu es le fils de l'homme invisible". Cette petite phrase, un peu mystérieuse de sens, lancée par un père ayant peut-être, ce soir-là,  abusé de vodka sera le déclencheur la vie d'enfant et d'adolescent de François, François Berléand. Être le fils de l'homme invisible, l'idée est plutôt intéressante sauf quand on est un enfant et que l'on prend cela au pied de la lerttre. Rien d'étonnant donc que son parcours soit aussi tumultueux voire tragique,

Voilà une biographie comme on en lit jamais. On serait tenté de penser qu'il ne s'agit là que d'un bon roman. C'est drôle et à la fois poignant. C'est romanesque et cependant c'est sa vie à François Berléand.
Cette vie, elle n'est pas drôle, pas drôle du tout et pourtant on s'amuse, on sourit... tout le long des 200 pages. Rappelons-nous quand même que lorsque quelqu'un tombe à l'eau notre réaction première est d'en rire.

  

 

+décevant
++moyen
+++ bien ++++ très bien
+++++ excellent + coup de coeur

Publié dans CUISINE

Commenter cet article