Animal Z

Publié le par Pachy

+++++
 
Dans ce monde dont on ne sait trop s’il est l’émanation d’une histoire parallèle ou simplement le récit de notre futur, le dérèglement climatique s’est brutalement généralisé. La catastrophe porte un nom : le Coup de Sang. Sur la planète dévastée, martyrisée, l’eau potable est soudain devenue un trésor, et la survie individuelle l’obsession de chacun. Désormais, les transports sont rares et dangereux, les communications aléatoires. Seuls quelques Eldorados très isolés, refuges protégés par leur situation géographique particulière, ont réussi à préserver un semblant d’ordre social. On ne peut les rejoindre que par la mer, immense; l’unique milieu naturel, peut-être, qui conserve quelque chance de perdurer en ces temps d’incertitude absolue… Tel est le décor, fascinant, qui sert d’écrin à Animal’z, le nouveau récit futuriste d’Enki Bilal.
 
C'est vrai qu'un nopuvel album de l'auteur de la "femme bleue" - "la ville qui n'existait pas", etc est toujors un événement. Cet album est, comme tous les autres, soigné, finis, un régal à déguster.
Mais, parce qu'il y a un mais
: il faut d'abord aimer la df, aimer le style Bilal avant de s'attaquer à animal'z sinon c'est la gamelle assurée.
 

 

+décevant
++moyen
+++ bien ++++ très bien
+++++ excellent + coup de coeur

Publié dans CUISINE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article