Canardo, la fille sans visage de Benoit Sokal

Publié le par Pachy

BD
+
+

Vendredi 13 février, parution d'un nouvel épisode (le 19e) des aventures du détective privé Canardo.
Les animeaux personnifiés qui constituent les personnages de cette intrigue policière sont toujours très réussis même si personnellement je les trouve un poil moins fouillés, moins étonnants, moins beaux. Mais peut-être est-ce que je suis victime de l'habitude et  que j'en demande trop A mon sens dans 'La marque de Raspoutine' Benoit Sokal avait sûrement atteint la perfection.
Le canard reste égal à lui-même, toujours fauché, alcool, tabac, un flair et un humour qui ne peut rivaliser qu'avec Guy Marchand alias Nestor Burma.
L'histoire est simpliste, l'intrigue peu efficace.
Cet album est sympa, sans plus. Disons qu'il y en a eu des meilleurs.
 

 

+décevant
++moyen
+++ bien ++++ très bien
+++++ excellent + coup de coeur

Publié dans CUISINE

Commenter cet article