Les mortes amoureuses de Théophile Gautier

Publié le par Pachy

+++++

Omphale, histoire rococo (1834) met en scène la fascination d'un écolier de dix-sept ans pour Omphale, personnage mythologique qui figure sur la tapisserie ornant les murs de sa chambre. Un soir, il croit voir qu'Omphale le regarde de l'air le plus langoureux du monde. Il connaît bientôt l'initiation amoureuse la plus fantastique qui ait jamais été jusqu'au jour où son oncle, se doutant de quelque chose, ordonne que l'on décroche la tapisserie, qu'on la roule et qu'on la porte au grenier.

La Morte amoureuse
(1836) est l'histoire d'un jeune prêtre qui, le jour même de son ordination, tombe éperdument amoureux de la courtisane Clarimonde. Mais elle meurt bientôt et apparaît dès lors dans ses rêves. Romuald réalise alors qu'elle se maintient grâce au sang que chaque nuit elle vient lui sucer…

Arria Marcella, souvenir de Pompéi (1852) évoque l'histoire d'amour qui lie Octavien, jeune homme du XIXe siècle en voyage à Naples, et Arria Marcella, belle Pompéienne du Ier siècle après Jésus-Christ.

3 histoires fantastique sur la force d'aimer "L'amour est plus fort que la mort" - trois femmes de rêves qui ne reviennent à la vie pour un temps éphémère que par la force de la passion.
 
Lecture très agréable et prenante (du Marc Lévy d'il y a presque deux siècles)


+décevant
++moyen
+++ bien ++++ très bien
+++++ excellent + coup de coeur

Publié dans CUISINE

Commenter cet article