Elle allait avoir 100 ans

Publié le par Pachy

Je ne suis pas croyant  mais la disparition de Soeur Emmanuelle me touche au plus profond. Comme Mère Thérésa, l'Abbé Pierre, Guy Gilbert et tous ceux qui sont dans l'ombre, qui ont voué leur vie pour apaiser celle des autres, combattre les misères à travers le monde. Son dieu l'a rappelé à ses côtés et s'il y a un paradis, elle y a droit. Ce soir, je suis triste mais elle, je sais qu'elle est heureuse. Alors, Madame, reposez-vous, vous l'avez bien mérité  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

van den Broek Veronique 22/10/2008 08:56

J'avais entre 10 et 13 ans, le seule fois où je l'ai rencontrée, lors d'une conférence à Issoudun où une amie de ma mère m'avait emmenée. Je ne me souviens pas de grand-chose: ce que je savais d'elle, je l'avais lu dans Astrapi peu avant, mais je me souviens qu'elle avait pris le temps de m'adresser quelques mots, très gentiment.