Ô Verlaine de Jean Teulé

Publié le par Pachy

M'appuyant sur l'article 3 des droits du lecteur de Pennac, J'ai mis de côté ce livre. Pourquoi ?
J'étais pourtant dans un bon rythme de lecture et,
à la moitié, j'ai ressenti une lassitude, ou plus exactement un malaise ;
celui de me retrouver dans un épisode d'une aventure des Malaussène de Pennac,
mais sans le talent de Pennac.
J'y reviendrai, je crois, et peut-être je sauterai cet interminable (tiens il y a minable!)
passage à l'hôpital et cet invraissemblale épisode du juge et du mouton.......

Je n'ai pas retrouvé le Jean Teulé du Montespan.
Si vous l'avez lu, j'aimerais avoir votre sentiment. Merci


Publié dans CUISINE

Commenter cet article

REPONSE 05/01/2009 18:26

Je viens de lire "le magasin des suicides" : petit bijou d'humour noir !!!
Tu n'es pas le premier à conseillerr "le montespan"

van den Broek Veronique 09/10/2008 19:05

Ce titre me disais quelque chose; je l'ai retrouvé en vidant mes cartons et je me suis souvenue l'avoir lu en août 2007.
J'avais peiné moi aussi, et, comme à mon habitude dans ces cas là, j'avais sauté des passages (à saute-mouton!!!). Mais je ne peux pas dire qu'il m'ait vraiment ennuyé (évidemment, quand saute les passages ennnuyeux, c'est logique!). A bientôt.

Heureuse 02/10/2008 18:19

On m'a justement très chaudement recommandé le Montespan de Teulé. J'ai un train de retard mais j'arrive.