Antigone de Henri Bauchau

Publié le par Pachy

5184JK2KNDL__SL500_AA240_.jpg
+++++
    
Antigone, les collègiens et lycéens connaissent les versions théâtrales de Sophocle et  de Jean Anouilh,. Il est vrai que sont les deux plus connues. Il était de bon alloi, sur les bancs de l' éducation de lire les 2 à la suite et de les  compararer. Pour ma part cet exercice reste un bon souvenir.
Les curieux ont ajouté lesz versions de Brecht et de Cocteau. Et puis on tombe (par hasard ?) sur Henry Bauchau qui présente une version non théâtrale aussi inédite qu'exaltante . Nous sommes là en présence d'une génèse de la tragédie de Sophocle. Henry Bauchau nous dépeint Thèbes, l'amour de Jocaste pour Oedipe et l'amour pour leurs enfants. Eteocle et  Polynice, Antigone et Ismère. La passion fraternelle des garçons les conduira à la mort pleurée par leurs deux soeurs. De Créon, lui, avide de pouvoir sans partage on ne verra que la cruauté.
A lire absolument
 
+décevant
++moyen
+++ bien ++++ très bien
+++++ excellent + coup de coeur

Publié dans CUISINE

Commenter cet article